(le français suit)

November 29, 2010 – Ottawa – The world remains a dangerous place and if Canadian governments are to discharge their primary duty to protect the citizenry, they must think more systematically about what really matters to Canadians, what the greatest dangers are to their interests and how to organize the protection of those interests.

Recognising these realities the Macdonald-Laurier Institute (MLI) today launched its National Security Strategy for Canada series with "To Stand on Guard" by Paul Chapin. A veteran of Canada's foreign service and a specialist in international security affairs during more than 25 years with the Department of Foreign Affairs and International Trade, Chapin takes a systematic, tough and fair-minded look at the key external and internal threats to Canadians, our core values and what we can do to protect ourselves.

Chapin warns, "Canadians cannot take their security for granted, comfortably convinced that trouble in distant time zones matters little to us." Direct attack, subversion and erosion of our core beliefs are all real threats, so he lays out a plan that specifies our core national values and interests, identifies the main dangers to them, and outlines remedies that are strategic in nature, discriminate between what is important and what is not, and take into account our particular national and continental circumstances.

"Canada's national security strategy must combine a home game and an away game", according to Chapin and he provides a five point prescription intended to:
• Reduce Canadian vulnerabilities by protecting the community at large with legislation for the long term in the areas of anti-terrorism, immigration, critical infrastructure protection and intelligence gathering.
• Create layered defences against threats to national security through enhancing Canada's capacity to know what is happening on its land mass and abroad, while moving toward a common security perimeter with the United States.
• Take action against threats through diplomatic activity on international issues that jeopardize international peace and security.
• Address the factors that nourish security threats by working with Muslim communities to undermine support for radicals.
• Modernize the international security architecture.

Commenting on the paper, MLI Managing Director Brian Lee Crowley said, "To Stand on Guard represents the significant first step in the Macdonald-Laurier Institute series, A National Security Strategy for Canada. It is our intention to present Canadians with a dispassionate and reasoned analysis of all security-related matters, as we work together to develop a plan that will serve Canada for the years and decades to come ."

-30-
For more information or to arrange interviews, please contact George Young at george.young@macdonaldlaurier.ca or call (613) 482-8327.Copies of the full paper are available at: www.macdonaldlaurier.ca/ToStandOnGuardThe Macdonald-Laurier Institute is the only non-partisan, independent national public policy think tank based in Ottawa that focuses on the full range of issues that fall under the jurisdiction of the federal government.


Monter la garde : Une stratégie en matière de sécurité nationale pour les Canadiens

29 novembre 2010 – Ottawa – Le monde demeure un endroit dangereux et pour remplir leur tâche première de protéger les citoyens, les gouvernements au Canada doivent réfléchir plus systématiquement aux valeurs fondamentales des Canadiens, aux principales menaces à leurs intérêts et aux façons d'organiser la protection de ces intérêts.

Conscient de cette réalité, l'Institut Macdonald-Laurier (IML) lance aujourd'hui sa série de publications consacrée à la Stratégie en matière de sécurité nationale avec l'étude « Monter la garde » rédigée par Paul Chapin. M. Chapin est un vétéran des services diplomatiques canadiens et un spécialiste des questions de sécurité internationale qui a travaillé plus de 25 ans pour le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. En prenant comme point de départ nos valeurs fondamentales, il s'est penché systématiquement, sans complaisance et d'une manière équilibrée sur les principales menaces externes et internes auxquelles les Canadiens sont confrontés et sur les façons de nous protéger.

M. Chapin fait cette mise en garde : « Les Canadiens, réconfortés dans la certitude que les conflits dans des contrées lointaines n'auront que peu de répercussions chez nous, ne peuvent pourtant tenir pour acquis que leur sécurité est assurée ». Les attaques directes, la subversion et l'effritement de nos croyances fondamentales sont tous des menaces réelles. C'est pourquoi il présente un plan qui spécifie nos valeurs et intérêts nationaux fondamentaux, détermine les principaux dangers qui les menacent et esquisse des solutions de nature stratégique, tout en distinguant ce qui est important de ce qui l'est moins et en tenant compte de notre situation nationale particulière et des aspects continentaux de la question.

« La stratégie canadienne en matière de sécurité nationale doit conjuguer une dimension interne et une dimension à l'étranger », croit M. Chapin. Il propose un programme à cinq volets visant à :
• Atténuer les points faibles du Canada en protégeant sur le long terme la communauté dans son ensemble par des lois touchant les mesures antiterroristes, l'immigration, la protection des infrastructures critiques et la collecte de renseignements.
• Créer des niveaux superposés de défense contre les menaces à la sécurité nationale par un renforcement de la capacité du Canada de savoir ce qui se passe sur son territoire et à l'étranger, tout en travaillant avec les États-Unis à créer un périmètre de sécurité commun.
• Prendre des mesures pour contrer les menaces en participant à des activités diplomatiques sur des questions internationales qui mettent en péril la paix et la sécurité internationales.
• S'attaquer aux facteurs qui alimentent les menaces à la sécurité en travaillant de concert avec les communautés musulmanes pour miner l'appui envers les éléments radicaux.
• Moderniser l'architecture internationale de sécurité.

Commentant l'étude, le directeur général de l'IML, Brian Lee Crowley, a déclaré que « "Monter la garde" représente le premier pas concret dans la mise sur pied de la série de l'Institut Macdonald-Laurier sur une Stratégie en matière de sécurité nationale pour le Canada. Nous avons l'intention de proposer aux Canadiens une analyse impartiale et raisonnée de toutes les questions de sécurité, en travaillant ensemble au développement d'un programme qui servira le Canada pour les années et décennies à venir.

-30-
Pour plus d'information, ou pour une demande d'entrevue, prière de contacter George Young par courriel à george.young@macdonaldlaurier.ca ou en appelant au (613) 482-8327.Des copies de l'étude complète sont disponibles à : www.macdonaldlaurier.ca/ToStandOnGuardL'Institut Macdonald-Laurier est le seul institut national de politiques publiques non-partisan et indépendant établi à Ottawa dont le mandat inclut l'éventail complet des dossiers qui sont de compétence fédérale.

MLI would not exist without the support of its donors. Please consider making a small contribution today.